Régies communales

robinet

Généralités

L’eau perdue par les fuites apparaît comme un gaspillage de moins en moins admis par les administrés, et l’administration.
Elle coûte cher en énergie, traitement, taxe d’agence de bassin, temps perdu, risques supplémentaires, …

La recherche de fuite est généralement amortie en quelques mois.

On considère généralement comme corrects les rendements de réseau suivants :

  • - 85% pour une grande ville,
  • - 80% pour une ville moyenne
  • - 75% en zone rurale.

En fait, il vaut mieux calculer l’indice linéaire de perte. Les pertes admissibles sont de 2 à 3 m3 par jour et par kilomètre de réseau.
La consommation moyenne en France est de 130 l/jour par personne, soit 65 m3/ jour pour un village de 500 habitants.

Avantages

La technique du traçage à l’hélium est polyvalente, fiable et économique.

Par comparaison avec les méthodes acoustiques traditionnelles :

  • Elle est indépendante de la nature des réseaux (métallique ou plastique) et de leur diamètre.
  • Son efficacité n’est pas perturbée par les bruits environnants.
  • Elle permet de déceler des fuites « silencieuses ».

La présence d’hélium dans le sol indique nécessairement la proximité d’une fuite ; on peut en estimer l’importance d’après la teneur en hélium.
Le gestionnaire du réseau sait immédiatement s’il s’agit d’une grosse fuite à réparer d’urgence, d’une fuite mineure à traiter ultérieurement ou d’un simple suintement.

L’inspection est rapide, avec environ 4 km parcourus par jour.
Aucune manœuvre préalable n’est requise.
Il n’est pas nécessaire de procéder au démaillage du réseau ni au curage des bouches à clé.

Méthodologie

Le marquage à l’hélium est réalisé par injection en amont du réseau, par exemple au niveau du réservoir, dans la station de pompage ou d’un regard d’interconnexion.

Il peut être nécessaire d’ouvrir une ou plusieurs purges en fin de réseau afin de créer un débit suffisant pour la bonne dissolution de l’hélium.
Cette première phase s’effectue sur une demi-journée.

L’inspection est réalisée à partir du lendemain au rythme de 3 à 5 km par jour en moyenne.  Le parcours du réseau doit cependant être connu et accessible en véhicule.
Une personne connaissant bien le réseau est mise à disposition pendant toute l’intervention.
La position des fuites est marquée au sol et indiquée sur l’enregistrement.

Seuil de détection
Le traçage à l’hélium est extrêmement sensible est permet de détecter les fuites jusqu’à 0,01 litre/heure soit 10 gouttes par minute.

Compte-rendu d’intervention

La position des fuites mises en évidence est marquée au sol à la peinture. Elle est également reportée sur tout plan de travail remis par le client au début de l’intervention.

Les fuites sont enfin listées dans le compte-rendu d’intervention avec leur numéro d’ordre, une estimation du débit et leur emplacement approximatif (adresse du branchement, position en mètres par rapport à un élément remarquable comme une clôture, un arbre…).

Si les réparations ne doivent pas être réalisées rapidement, il revient au client de procéder à un marquage durable.